L’été au Maquis

mercredi 14 mai 2014

Même si les déséquilibres écologique, social et économique évoluent dans l’amplification généralisée des frustrations de masse, de l’injustice et de l’oppression, la Terre tourne encore autour du Soleil et nous voici donc bientôt à l’orée de l’été.

Sur les terres de la ferme du Maquis on s’affaire à réunir les meilleures conditions d’accueil possibles, notamment celles susceptibles de renforcer l’esprit convivial du lieu, de faciliter des échanges, de favoriser des rencontres, des rapprochements entre des groupes, aussi bien que des individus, en butte à la domination. Peut-être en lutte contre elle sur divers fronts pour certains ou en recherche de moyens de s’y soustraire et la combattre pour d’autres.

L’association Cultures du Maquis est chargée de mener à bien ce programme à visées co-opérantes. Or, concernant les bras et les cerveaux qui animent l’association, il s’agit de ceux-là même qui tout au long de l’année assurent la progression de l’aventure du Maquis, c’est-à-dire celle d’une collectivité paysanne en quête de passages vers l’élargissement de façons de faire, de vivre et d’échanger basées sur l’entraide et les rapports égalitaires ; exploration de rapports en rupture avec le monde de la marchandise et de la soumission, qui s’ajoute à l’activité agricole quotidienne de la ferme.

JPEG - 162.5 ko

Il y a là une telle somme d’efforts à déployer en permanence que l’équipe a besoin de renforts. Ils peuvent prendre corps sous diverses formes, comme l’intervention en chantiers solidaires ou des collaborations de quelques jours ou quelques semaines, pouvant éventuellement se conclure par l’intégration dans l’équipe sous la poussée de belles affinités qui seraient apparues.

Afin de voir s’enraciner la culture de pratiques auto-gestionnaires dans l’usage du campement*, Cultures du Maquis aimerait que se développe la participation de campeurs aux tâches quotidiennes telles que l’entretien des installations sanitaires ou l’activité du bar et l’animation du campement. Il possible que cet appel au bénévolat de ceux qui paient pour venir séjourner sur le territoire du Maquis scandalise quelques esprits. Il faut bien voir que nul souci de lucre n’a présidé à ce choix. Une forte pression bancaire pour en rembourser l’emprunt contracté aux fins d’achat pèse sur le groupe, qui fait vivre ce lieu pour l’offrir en partage à des rencontres porteuses d’amitié, de liberté et d’émancipation. En dépit du fait, les prix sont établis dans l’intention de mettre la fréquentation du lieu à la portée du plus grand nombre. Outre l’intérêt social d’inviter et initier les campeurs à l’autogestion de leur territoire de vie, pour éphémère qu’il soit, le fait de libérer l’équipe permanente de ces quelques tâches lui permet d’en mener d’autres, cruciales pour assurer l’actuelle survie et la pérennité future de ce lieu dont l’existence a été rendue possible par l’acquisition du domaine en propriété collective, d’une collectivité qui ne demande qu’à s’élargir. Si les activités de Cultures du Maquis produisent quelque surplus financier il est aussitôt investi en participation au remboursement de l’achat. Il ne s’agit pas pour le collectif de s’enrichir, mais d’enrichir le commun.

Dans la perspective du campement auto-géré, il serait judicieux qu’un certain nombre de personnes déjà familières du lieu et de ses mœurs se portent volontaires pour être référentes auprès des campeurs nouveaux, de manière à faciliter l’organisation de la chose. Pour une bonne mise en place de ce mode d’organisation, il est demandé à ces volontaires de se faire connaître avant le début de la saison, en indiquant si possible leurs périodes de disponibilité.

* : Pour camping, en touristlangue et en franglais.

JPEG - 241.5 ko

INVITATION

Si vous souhaitez vous impliquer dans l’association Cultures du Maquis, c’est possible dès aujourd’hui, et ce, de différentes façons :
- Nous avons besoin de renforts dès maintenant pour préparer l’été : mise en place de l’espace campement, de l’aire de fête, de l’accueil et tutti quanti... Si vous avez, quelques jours de disponibilité, cliquer ici : nous vous ferons parvenir le planning des différentes actions où vous pourrez vous inscrire.

- Nous recherchons dès aujourd’hui des référents campeurs pour cet été pour divers postes à partager avec l’équipe du Maquis : : piscine, cinéma, enfants, barricade, grenier, spectacles, magasin, accueil, toilettes sèches, déchets.

- fonction : Se former sur le poste avec un référent du collectif, favoriser la participation des campeurs, coordonner une équipe campeur pour la semaine sur le poste, faire le lien avec le collectif.
- conditions requises : s’engager pour une semaine.

Les reférents campeurs seront invités à un spectacle et un repas avec l’équipe.
Pour plus de détails et si ça vous tente de rentrer avec nous dans un fonctionnement collectif : cliquez-ici.

JPEG - 275 ko - Impulsé par le collectif Libertalia, un espace dédié aux luttes sociales actuelles sera ouvert tout l’été.
envoyez-nous des documents audiovisuels de vos luttes à présenter
Si vous voulez venir témoigner, proposez nous des dates pour qu’on puisse le programmer
Cliquer ici pour vous inscrire...